Un courtier pour vendre? Que d’avantages !

Prendre un courtier pour vendre votre maison… Que des avantages!
Vous êtes vendeur? Vous voulez vendre votre propriété rapidement, mais intelligemment? Faites affaire avec un courtier immobilier, puisqu’il :

  • Vous assure de son entière disponibilité afin de faire visiter votre propriété en tout temps, même durant votre absence et selon vos critères.
  • Sait reconnaître les acheteurs sérieux et vous protéger ainsi contre les curieux, les chasseurs d’aubaine et les spéculateurs.
  • Développe des stratégies de promotion pour la vente de votre propriété afin de vous assurer que celle-ci sera vue par un maximum d’acheteurs potentiels.
  • Peut vous suggérer de faire quelques réparations ou modifications à votre propriété afin d’en accroître son attrait et sa valeur marchande.
À bien y penser!
La vigueur du marché immobilier continue d’étonner tous les jours et les acheteurs se veulent plus nombreux que les vendeurs. Dans une telle situation, il peut être tentant de vendre sa propriété soi-même pour éviter d’acheter les services d’un courtier immobilier…« Les propriétaires séduits par cette avenue doivent faire gaffe : des pièges existent et peuvent en bout de ligne vous faire perdre beaucoup d’argent. Le danger, c’est que vous n’obteniez pas le prix du marché. Je ne veux pas vanter les courtiers, mais ils ont un rôle à jouer. Et s’ils le jouent bien, le vendeur sera gagnant. » 
Jacques St-Pierre, professeur de marketing immobilier et directeur de la chaire en immobilier UQAM-SITQ
Trois erreurs coûteuses
Les propriétaires qui veulent prendre le rôle du courtier immobilier s’exposent à des erreurs majeures :
  • La sous-évaluation (et souvent la surévaluation) de leur propriété.
  • Les omissions dans la déclaration du vendeur (problèmes à la propriété ou ses particularités). Elles peuvent mener à l’annulation d’une offre d’achat.
  • L’absence de papiers légaux pour conclure la transaction. De gros coûts additionnels en perspective chez le notaire.
« Ce n’est pas tout de vendre, il faut être certain que la vente est bien faite. C’est un contrat juridique, rappelons-nous-le. »Jacques St-Pierre
Êtes-vous réellement disposé à :
  • Être disponible 24 heures par jour, 7 jours par semaine, pour répondre aux demandes d’information au sujet de votre propriété? Les appels sont nombreux et ils ne se manifestent pas toujours au bon moment. Après, il vous faudra fixer les rendez-vous et gérer les visites confirmées et inopinées.
  • Rédiger une description de votre propriété qui, à la fois, assurera votre protection légale et mettra en évidence les principaux attraits de votre propriété?
  • Déployer des habiletés inconnues de fin négociateur avec tout acheteur potentiel et à contrer ses objections?
  • Bien qualifier tous les acheteurs sérieux et à vous assurer de la solvabilité de votre acheteur potentiel?
  • Effectuer un suivi auprès de ces acheteurs sans laisser comme impression que vous êtes un vendeur en mauvaise position?
  • Maîtriser la mécanique entourant l’obtention d’un financement auprès d’une institution financière?
  • Mener à bien la transaction et compléter tous les documents légaux requis?
  • Comprendre et interpréter les lois régissant le secteur de l’immobilier?
  • Fixer objectivement la valeur marchande de votre propriété?
  • Faire visiter d’autres propriétés semblables à la vôtre afin que tout acheteur puisse établir une comparaison?
  • Mettre votre propriété en marché selon les principes de marketing et de communication?
  • Investir temps et argent dans la promotion de votre propriété par l’installation de panneaux publicitaires, la parution d’annonces publicitaires dans les quotidiens et les magazines spécialisés, dans la rédaction de la documentation à remettre à tout acheteur éventuel, et ce, dans le respect des lois régissant toute transaction immobilière?
  • Consigner par écrit toutes les remarques, avec les bons libellés, pour assurer la protection légale des deux parties?
  • Persévérer fortement pour obtenir la meilleure offre et défendre vos intérêts tout en maîtrisant votre émotivité et votre stress?
  • Effectuer la gestion et le suivi de la transaction afin de vous assurer qu’elle n’achoppe pas?
De plus, saviez-vous que :
  • En tant que vendeur indépendant, vous ne pourrez accéder au Service Centris®, mis à la disposition des courtiers immobiliers membres de la Chambre immobilière de Québec
  • Les personnes qui visitent les propriétés identifiées
    « À VENDRE » par le propriétaire s’avèrent souvent des importunes dont la visite est poussée par la curiosité, des chasseurs d’aubaine, des spéculateurs et des acheteurs dont les capacités financières sont restreintes? Avez-vous du temps à consacrer à ces types d’acheteurs?
  • Les acheteurs sérieux délaissent en général les ventes privées du fait qu’ils retiennent les services d’un courtier immobilier? En vendant vous-même votre propriété, vous vous privez d’un bassin important d’acheteurs potentiels et d’obtenir un meilleur prix pour votre propriété.
  • Ça en fait beaucoup, non? Laissez donc nos professionnels de l’immobilier réaliser toutes ces étapes pour vous!
Source: ciq.qc,ca